Les impacts de la disruption numérique dans le secteur financier

Les impacts de la disruption numérique dans le secteur financier

24/10/2016

Le secteur des services financiers est prêt pour la disruption digitale : les investissements dans les entreprises mondiales du secteur des technologies financières sont passés de 4 milliards de dollars en 2013 à près de 20 milliards de dollars en 2015, plus de la moitié des banques augmentent leurs dépenses technologiques en faveur de la numérisation bancaire en 2016, et 75 % des cadres supérieurs du secteur des assurances prévoient une transformation majeure de la chaîne de valeur de l'assurance dans les cinq prochaines années. La banque mobile, en particulier, sera l'un des chantiers phare dans les années à venir, car les banques cherchent à renforcer leur positionnement concurrentiel, à se démarquer via un excellent service client et à accroître les ventes incitatives et croisées en mettant en place une expérience client véritablement omnicanal. 

Les enjeux de la banque mobile

Malgré l'intérêt présenté par les technologies novatrices, en rupture avec le passé, les banques doivent faire face à de nombreux enjeux lorsqu'arrive le moment d'adopter les services mobiles. La trop grande complexité occasionnée par l'ampleur des opérations, le nombre élevé de systèmes hérités et les obligations de conformité réglementaire en sont souvent la cause. Les banques réalisent d'importants investissements dans les technologies numériques. À elles seules, les grandes banques ont engagé des milliers d'employés ces dernières années pour faire de la banque numérique une réalité. La gouvernance constitue par conséquent un autre défi majeur. Comment les banques peuvent-elles contrôler ce que les divers groupes métier mettent en place, et veiller à ce que les communications à destination des clients soient cohérentes avec leur ligne interne et conformes aux réglementations externes ? Comment est-il par ailleurs possible d'obtenir ce résultat de façon économique et rapide ?

Communication client économique

Les dernières avancées en matière de gestion de la communication client (CCM) aident le secteur des services financiers à concevoir des plates-formes de communication mobile modernes, agiles et économiques qui sont intégrées à une expérience fluide et omnicanal. À l'avenir, une approche de type plate-forme sera une condition préalable à la gestion des communications avec les clients. Cela n'a tout simplement aucun sens d'utiliser des technologies de communication dépassées alors que le reste du processus métier a déjà été entièrement numérisé et transformé.

Ajouter un commentaire